Page:Rabelais marty-laveaux 01.djvu/385

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


Hannibal estoit coquetier. Priam vendoit les vieulx drapeaulx. Lancelot du lac estoit escorcheur de chevaulx mors. Tous les chevaliers de la table ronde estoient pouvres gaignedeniers à tirer à la ramer & passer les rivieres de Coccytus, Phlegeton, Styx, Acheron, Lethé, quand messieurs les diables se veulent esbattre sur l'eau comme font les bastelieres de Lyon & Venize. Mais pour chascune passade ilz n'en ont qu'une nazarde, & sus le soir quelque morceau de pain chaumeny. Les douze pers de France sont là & ne font riens que ie aye veu, mais ilz gaignent leur vie à endurer force plameuses, chinquenaudes, alouettes, & grans coups de poing sus les dentz. [Hector, estoit fripesaulse. Paris estoit pouvre loqueteux. Achile boteleur de foing. Cambyses muletier. Ataxerces escumeur de potz.] Neron estoit vielleux, & Fierabras estoit son varlet mais il luy faisoit mille maulx, et luy faisoit manger le pain bis, & boire le vin poulsé: et luy mangeoit & buvoit du meilleur. Iason & Pompée estoient goildronneurs de navires. Valentin & Orson servoient aux estuves d'enfer, & estoient racletoretz. Giglan & Gauvain estoient pouvres porchiers. Geoffroy à la grand dent estoit allumetier. Godeffroy de Billon estoit dominotier. Dom Pietre de Castille