Page:Rabelais marty-laveaux 02.djvu/167

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée
159
chapitre xxxii.


tion sensitiue des odeurs : mais efficace diuerse procedente de la diuersité des substances odorées. Mais si vous examinez studieufement & pesez en la balance de Critolaus leurs propous & raisons, vous trouuerez que & en ceste matiere, & beaucoup d’aultres ilz ont parlé par guayeté de cœur, & affection de reprendre leurs maieurs, plus que par recherchement de Vérité. En cette disputation ie ne entreray plus auant. Seulement vous diray que petite ne est la louange des preudes femmes, les quelles ont vescu pudicquement & sans blasme, & ont eu la vertus de ranger cestuy effréné animal à l’obeissance de raison. Et seray fin si vous adiouste, que cestuy animal assouy (si assouy peut estre) par l’aliment que Nature luy a préparé en l’home, sont tous ses particuliers mouuemens à but : sont tous ses appetitz assopiz : sont toutes ses furies appaisées. Pourtant ne vous esbahissez, si sommes en dangier perpétuel d’estre coquz, nous qui n’auons pas tous iours bien de quoy payer, & satisfaire au contentement.

Vertus d’aultre que d’vn petit poisson, (dist Panurge) n’y sçauez vous remede aulcun en vostre art ? Ouy dea, mon amy, (respondit Rondibilis) & tresbon, du quel ie vse : & est escript en autheur celebre passé a dix huyct cens ans. Entendez. Vous estez (dist Panurge) par la vertus Dieu, home de bien, & vous ayme tout mon benoist saoul. Mangez vn peu de ce pasté de Coins : ilz ferment proprement l’orifice du ventricule à cause de quelque stypticité ioyeufe qui est en eulx, & aydent à la concoction premiere. Mais quoy ? Ie parle Latin dauant les clercs. Attendez que ie vous donne à boyre dedans cestuy hanat Nestorien. Voulez vous encores vn traict de Hippocras blanc ? Ne ayez paour de l’Esquinance, non