Page:Rabelais marty-laveaux 02.djvu/223

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


Comment Pantagruel & Panurge diuersement interpretent les parolles de Triboullet.

Chapitre XLVI.


Il dist que vous estes fol. Et quel fol ? Fol enragé, qui sus vos vieulx iours voulez en mariage vous lier, & asseruir. Il vous dict, Guare moine. Sus mon honneur, que par quelque moine vous serez faict coqu. Ie enguaige mon honneur, chose plus grande ne sçaurois, fusse ie dominateur vnicque & pacificque en Europe, Africque, & Asie. Notez combien ie defere à nostre Morosophe Triboullet. Les aultres oracles & responfes vous ont resolu pacificquement coqu, mais n’auoient encores apertement exprimé, par qui seroit vostre femme adultere, & vous coqu. Ce noble Triboullet le dict. Et sera le Coqüage infame, & grandement scandaleux. Faudra il que vostre lict coniugal soit incesté & contaminé par Moynerie ? Dict oulcre, que serez la cornemuse de Buzançay, c’est à dire, bien corné, cornard, & cornu. Et ainsi comme il voulant au roy Loys douzieme demander pour vn sien frere le contrerolle du sel à Buzançay, demanda vne Cornemuse : vous pareillement, cuydant quelque femme de bien &