Page:Rabelais marty-laveaux 02.djvu/504

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


Comment par Pantagruel ne feut respondu aux problèmes propousez.

Chapitre LXIIII.



Puys demanda Pantagruel. Quelz gens habitent en ceste belle isle de Chien ?

Tous sont, respondit Xenomanes, Hypocrites, Hydropicques, Patenostriers, Chattemittes, Santorons, Cagotz, Hermites. Tous paouvres gens, vivans (comme l’hermite de Lormont entre Blaye & Bourdeaux) des aulmosnes que les voyagiers leurs donnent.

Ie n’y voys pas, dist Panurge, ie vous assie. Si ie y voys, que le diable me souffle au cul. hermittes, Santorons, Chattemittes, Cagotz, Hypocrites, de par tous les Diables ? Oustez vous de là. Il me souvient encores de nos gras Concilipètes de Chesil : que Belzebuz & Astarotz les eussent concilié avecques Proserpine : tant patismes à leur veue de tempestes & Diableries. Escoute mon petit bedon, mon caporal Xenomanes, de grace. Ces Hypocrites Hermites, Marmiteux icy sont ilz vierges ou mariez ? Y a il du feminin genre ? En tireroyt on hypocricquement le petit traict Hypocriticque ?

Vrayement, dist Pantagruel, voylà une belle &