Page:Rabelais marty-laveaux 04.djvu/112

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


I04 COMMENTAIRE.

fupplementum ; et les commentateurs de Rabelais sont loin d’être d’accord sur ce point. Peut-être notre au- teur lui-même n’avait-il pas d’idée bien arrêtée à ce sujet, et voulait-il simplement critiquer la manie, alors fort répandue, de multiplier les additions, les appen- dices et les suppléments. — Il n’y a pas dans le texte de virgule après Marmoiret^ mais le sens en demande une. Cet ouvrage, dont Rabelais altère plaisamment le titre pour le rattacher au mot marmot et auquel il a donné une des premières places dans son répertoire de la librairie de Saint- Victor, oii il le nomme : Mar- motretus de baboinis & cingis^ est réellement intitulé : li/JammetraElus fine expofitio in fingulis libris Bibliœ^ authore Marchejio. Mayence, Schaifter, 1470, in-fol. — De moribus in menfa feruandis, « Sur la manière dont on doit se conduire à table. » Titre d’un traité de Sulpitius Verulanus. — « Sénèque, sur les quatre ver- tus cardinales, » est un traité d’un certain Martin, évèque de Mondonedo. Ce traité fait partie des Au6lo- res oclo morales. — « Passavant, avec commentaire. » Jacques Passavant, moine florentin, est l’auteur d’un Specchio di vera pcniten^a et de divers traités latins. — Dormi fecurc… « Dors tranquillement. » C’est un recueil de sermons pour les fêtes des saints, ainsi que l’indique le titre : Sermones de Sunclis per annum fatis notabiles & vtiles omnibus facerdotibus pafto- ribus & capellanisjf qui Dormi fecure^ vel Dormi Jine curafunt nuncupaci co quod abfque magno ftudio faci- liter pojjlnt incorporari & populo prcedicari. Nurem- berg, A. Kobergers, i486. Ces sermons étaient tout remplis de récits légendaires, « Qui voudra voir d’auantage de tels contes, life… fermones Dormi fe- curCj » dit H. Estienne dans son Apologie pour Héro- dote, ch. XXXIV, p. 108.

Page 60, 1. 6 : // n’a. encor dou^e ans. Édit. antér. à i^-^^ : Il na pas encor fei^e ans. Edit. de 1535, 1537 et Dolet : // na encor feije ans

Page 61, 1. 9 : Chopiner fophifticquement. Édit. antér.