Page:Rabelais marty-laveaux 05.djvu/112

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


p

ASPERE — ASSEOIR

par fon infufion & ajpeâi. <> 149. l’ajpefi beneuole des cieulx. » 208. «… telle eft on temps prov- ient la reuolution des Cieulx, la conftellation des Aftres, & : ajpeâ des Planettes… » 266. « Soub- dain la mer commença s’enfler… nos ajpecli tous élire diflîpez & perturbez. » 336. «… vn fi grand Prince deltiné à chofes fi grandes… Comme il appert par l’on horofcope, fi vne fois il ef- chappe quelque trille ajpeâ en l’angle Occidental de la feptieme maifon. » III, 394. — A votre aspect. A votre avis, suivant votre manière de considérer. «… efclandre horrible à voftre ajpecl, mais à nous familier & vtile. » III, 179.

Aspere. (Asper). «… l’itinere ajpere, & montueux. » III, 277.

Asperge. Masculin et féminin. «… vous en voirez naiftre les meilleurs ajperges du monde. le n’en daignerois excepter ceulx de Rauenne. » II, 293. « Sallades… dzAjperge{… » 480. «…pluftoll que ne font cuictes ajperges. III, 32 et IV, 320.

Aspersé. (Aspersus). «… ajperfe^ d’eaue benifte. » II, 321.

Aspersoir. «… ajperfoir mouillé en eau mercuriale. » III, 105.

Asphodèle. Voir Ambrosie.

Aspirant. «… vn prétendent & ajpirant à l’empire vniuers, ne peut toufiours auoir fes aizes. »

I, 126.

Aspre. « La couleur… eft ajpre aux potz, à propos. » II, 42, et IV, 229. Jeu de mots. — « Cefte, dift Epillemon, mefchante fer- raille de moines font par tout le monde ainii ajprc. fus les viures. » III, 114.

Asprette. « Les feueilles… af- prettes, comme l’Orcanette…

II, 228.

Assablé. « C(ouillon) affable. » II, 140.

Assaillir. « Comment les habi- tans de Lerné… ajjal tirent… les bergiers de Gargantua. » I, 100. « Picrochole… me vient il af- faillir ? » 110. «… Cupido… interrogé… pour quoy il naffail- loit les Mufes ?… Tant s’en fault qu’il les voulfift ajjaillir, ou de leurs eftudes diftraire. »

H. i)3> I 54-

Assassinateur. «… taulpinieres de affajjinateurs… <> II, 23.

Assassinement. «… briguande- ries, ajjaffnemens. » II, 449.

Assassineur. «… briguans, ajjaf- fweitrs, empoifonneurs… » II, 29. «… villains ajfajjineurs, Se briguans… » II, 395. «… ifles des forfans… des meurtriers, & ajfajjineurs. » 503-504.

Assavoir, A scavoir mon. «… c’edajfauoir à boyre, manger & dormir… » I, 44. «… le doubte qui troubloit fon enten- dement eftoit, affauoir s’il deuoit plorer pour le dueil de fa femme, ou rire pour la ioye de fon filz ? » 230. « C’eft affauoir doulceur & difeipline. » III, 301. «… nous fuons difputans, à fçauoir mon, li la face du médecin… tetricque… contrifte le malade ?… » III, 192.

Assemblée. « Comment Pantagruel faiifl affemblèe d’vn Théologien, d’vn medicin, d’vn Legifte & d’vn Philofophe. » II, 143.

Assembler. «… il ajffembloit les boutz de tous les doigtz enfem- ble… » I, 316.

Asseoir. «… en tel ordre qu’on affet les quilles en Guafcoigne. » I, 11. «… fe ajfeoyt à table. » 79. « Là iouoyt… A te m’ajfis. >■ 80-81. «… monfieur l’appétit venoit, & par bonne oportunité s’affeoient à table. » 87. «… fi en ceft habit ie m’ajfys à table,