Page:Rabelais marty-laveaux 05.djvu/194

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


H4

CHRISTIANTÉ — CINGE

amy, ou langaige patelinoys ? » 261 et IV, 190. «… elle ne parle poinifl Chrijlian. » II, 88. «… fi meilleur Chrijlian ie ne m’eftimois, qu’ilz me monftrcnt eftre en leur part… » 250. « Cl. Gai… quoy que… euft fréquenté les lai ; iifls Chrijlians de fon temps… » 254. «…(com- me… eftoit louable coulhime entre les faintts Cbrijliatis). » 269. «… quand ie feray en mon mefnaige… i’en affieray & lian- teray en mon iardin… & feront dides poires de bon Chrijlian. Car oncques ne veiz Cbrijlinns meilleurs que font ces bons Pa- pimanes. le trouueroys (dift frère Ian) auffi bon qu’il nous donnaft deux ou troys chances de fes filles… fus elles nous hanterions des enfans de bon Chrijlian… » 461.

Christianté,Chrestianté. «…les deux hemifphœres de la ChriJ- tiantc. » II, 109. «… ces belles religions, des quelles en tous endroidz voyez la Chrijlianlé ornée… » 458. «… Mons r M e An- thoine Hullet, Seingneur de la Court Pompin, en Chrejliantè. » III, 380.

Chronique. Substantivement, pour maladie chronique. Voir Cerveau.

Chylifier. Transformer en chyle. «… l’eftomach la reçoit (la viande), digère, & chylifie. » II,

$ ? •

Cibot. Ciboulle, civette. «…XXV. charretées de porreaulx, d’aulx, d’oignons, & de cibot^. » I, 229.

Cicéronian. Ciceronien. «… re- thorique Ciceroniane. » I, 147.

Cicindele. « Lampyrides, vous les appeliez cicindeles. » III, 128.

Ciel, Cielz, Cieulx. «…plustoft la terre monteroit es cieulx & les haulx cieulx defeendroyent en l’abifme… » I, 322. «…en feeu-

reté… Si non… que le ciel tom- bait. » II, 332. «… treshault Dieu des Ciel^. » 498. «… der- nière félicité du ciel Olimpe. » III, 95. Voir Alouette, Bénévole, Déniger. Cigalles. «…ferroyt les cigalles. »

I. 45. «… quand îlz veullent bien à droitfl ferrer les cigalles.. . » 272.

ClGUOINEAU, ClGUOrNE, ClGUOIN-

gne. «… Panurge leur contoit,.. le conte de la Ciguoingne. » I, 357. « Puys luy enfournoient en gueule… Ciguoines, Ciguei- neaux. » II, 478. Voir Aigrette.

Cil. Celui, Celui-ci. Ce mot n’eft guère employé par Rabelais que dans des vers où il affecte l’ar- chaïsme. « Ctl qui iadis anihila Carthage… Ceft an paflé, cil qui ell régnera. Paifiblement auec fes bons amis. » I, 14. « Cil ne fut pas celluy de Bourg. » 66. « O qu’eft a reuerer Cil qui en fin pourra perfeuerer. » 210. «… ne fera réputé fol n’/qui en ce temps fera fa prouifion d’argent niieulx que de Aranes toute l’année. » III, 248-249.

Cimasulte. Voir Aruletle.

Cinge, Singe. «… ceulx (les bafteleurs) de Chaulnys en Pi- cardie… font… beaulx bailleurs de bailliuernes en matière de cinges verds. » I, 95. «… fi en- tendez pourquoy vn cinge en vne famille ell toufiours moc- qué… vous entendrez pourquoy les moynes font de tous refuys… Le cinge ne guarde poind la maifon, comme vn chien… Sem- blablement vn moyne. .. ne la- boure, comme le paifant… » I, 148-149 et IV, 138. « Oncques vieil cinge ne feit belle moue. »

II, 14. «… branlant les bau- leures, comme font les Cinges de feiour… •> 102. «… freie