Page:Rabelais marty-laveaux 05.djvu/220

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


i6o

COSCOSSONS

COUBTE

Romains. Ayons vn crible & des forcettes… » II, 125.

Coscossons, Coscotons. Cous- cous, couscoussou. «… force Cofcojfons, & renfort de potages. » I, 140. «… Vn grand pot beur- rier plein de cof cotons… » II, 87. « Cofcotons. » 477. «… cofcotons à la morefque. » III, 85.

Coscoté. Granulé, tacheté. «… vn beau chappelet de fines Efme- raudes marchees de Ambre gris, cofcote. » I, 325.

Cosse. Suivant Jal (Dictionnaire nautique), ce mot désigne un anneau de fer destiné à recevoir un cordage, mais il est d’avis de lire coste dans les passages qui suivent. Il dit à propos du se- cond : « Il est bien évident ici qu’il s’agit des Costcs ou Côtes du navire. «… les Cojfes efclat- tent… » II, 337. «… cojfes & portehausbans de la carine. »

391-

Cosson. «… vn coffon noir, né d’vne febue blanche… félon fon opinion (de Pythagoras) vos âmes entreroient en corps de coffons… » III, 53.

Cotal. «… f(ol) cotai. » II, 182.

Coton’iat. Cotignac. Voir Confec- tion.

Cotonner. Garnir de coton, oua- ter. « I’efperoys bien y cotonner à proficl & vfaige monachal le moulle démon gippon. » II, 305.

Cotte. «… cotte de tafetas d’ar- gent… » I, 201 et IV, 152.

Cotte hardie. «… la cotte hardie de Proferpine. » II, 504.

Cotteur. Qui ajoute des cottes, des notes, commentateur, «…les colleurs de Droicl. » III, 66.

Cotton. «… ilz ne faifoient que cracher aulli blanc comme cotton de Malthe. » I, 245.

Coturnique. Qui a rapport aux cothurnes, aux chaussures.

«… houfeaulx coturnicques. » I, 276.

Cotylédon. «… les cotylédons de la matrice. » I, 26.

Cotyles. « Si i’auoys en cefte bouteille mis deux cotyles de vin & vne d’eau… » II, 240.

Couane. Couenne. «… vne couane de lard iaufne… » II, 87. « L’vn vne aultre nommoit fa couane, elle l’appelloit fon lard. Et eftoit entre eulx, parenté de couane de lard. » 301.

Couart. Couard, peureux. « Vn couart Acrifius… » II, 63. »… ie fuis vn peu couart de ma na- ture… » III, 57.

Coubdée, Coubtée. «… diftan- ce… d’vne coubdee tk demye. » I, 314. « L’herbe Pantagrue- lion… ne profonde en terre plus d’vne coubtée. » II, 228. «… il paffoit fes flèches par dedans vn anneau : quoy qu’elles feuffent longues de troys coubtees. » 390. «… long d’vne demye coubtée… » III, 197.

Couble. Couple. «… vn bon couble de beufz. » I, 147. « Cou- bles. » Variante. iV, 341.

Coublement. Action de coupler. «… coublement des chiens cou- rans… » I, 277.

Coubler. Coupler. «… io) r e & dueil, & ainfi de aultres, fi vous les coublei en telle façon, q’vn contraire d’vne efpece conuieune raifonnablement à l’vn contraire d’vne aultre… » I, 39. «… Dyas, qui eft nombre premier par : comme de mafle & de femelle coublei enfemblement. » II, ior.

Coubte (Cubitus). Coude. «… re- courfa fes manches iufques es coubtes… » II, 8. «… nature euft peu mettre nos telles aux genoulx ou aux coubtes. » 43. « htscoubtes, comme ratouoires. » 379-