Page:Rabelais marty-laveaux 05.djvu/235

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


DANCE — DARIOLE

m

dofteur régent… auoir quelque temps diuifé auecques vne haulte damoiielh… » II, 302. «… ap- portez icy, dift à fes damoifelles, mes defcrottoires que fçauez… » III, 163. Voir Dain oifeau.

Dance. « De la panfe vient la dance. » I, 123 et IV, 127. «… encore vous prieray ie mener la première dance des pu- celles… » II, 147. Voir Bas.

Baffe Dance. « Danse-basse. Saltatio compofita. On appeloit ainfi autrefois les dan/es régu- lières & communes, telles que font celles des honnêtes gens : ces fortes de danfes furent ainfi nommées pour les diftinguer des danfes irregulieres, accompa- gnées de faut, de mouuemens uiolens, de contorfions irregu- lieres, telles que font les danfes des Pantomines & des Saltim- banques : ces dernières fortes de danfes fe nommoient danfes par haut. Saltatio fublimior. (Diction- naire de Trévoux). Voir Bas.

Rabelais n’a pas parlé des danses par haut. Il y a bien dans le glossaire de l’édition Jannet un article Haulte dance, mais c’est le résultat d’une erreur ; à la p. 116 du tome II, à laquelle il renvoie, on ne trouve que haulte dame.

Dancer, Danser. « le croy que tous les Diables font defchainez au iourd’huy. .. Tous les Diables danfenl aux fonnettes. » II, 341. «… les aultres… danfarent di- uerfement… » III, 221.

Danfer aux cbanfons. Voir Chanson. — Voir Bille.

Danseur. «… Voyla vn beau danfeur : & ie ne m’esbahis pas fi meffieurs les ignorans d’icy font grand cas de ce papelard là…,. III, 216.

Dangier. « Combien que la pefte

y feuft… jamais nul n’en print dangier. » I, 103. «… ferois ie en dangier de noyer…? » 150. «… dangier feroit de l’inconue- nient que difent les Medicins aduenir, quand on perfe vn apof- teme auant qu’il foit meur… »

II, 192. «… ne crains rien que les dangicrs. » 354 et IV, 284. « Larues, lutins, de Dangier palatins. » II, 196. « Le dangier paffé, eft le faind mocqué. »

III, 200.

Dape (Daps, dapis, repas). «… fef- tins où dape Ambrofienne ne manque point… » III, 276. Voir Cambier.

Daphne. « Daphne, c’eft Laurier de Daphne. » II, 233.

Dar, dard, darceau. Poisson. «… vu dar de Loyre… » II, 277. «… Dards, Ablettes. Tan- ches. » 481. «… Darceaux. An- guilles. Anguillettes. » 482. «… Carpes, Brochets, Dars… » III, 380.

Dard, dardelle. Trait. «… Ef- guyfoient… dards, dardelles, ia- uelines… » II, 7. « Dards, dar- delles, iauelotz…, voloient fus luy (le Phyletere) de tous couf- tez. » 389. «… vne dardelle ar- gentée. » III, 402.

Darder. « Le noble Pantagruel en l’art de iefter & darder eftoit fans comparaifon plus admira- ble. » II, 390-391. « Pantagruel luy en darda vn aultre fus la queue. » 391.

Darii. Forme de syllogisme. « Il eft in tertio prime en Darii ou ailleurs. » I, 71 et IV, 114.

Dariole, dariolle. «… ces mar- bres font beaulx… mais les Da- rioles d’Amiens font meilleures à mon guouft. » II, 308. « La penilliere, comme vne dariolle. » 378. «… pièces de four : i’en- tenspatez,tartes&<ffln’ofcî. »4iT.