Page:Rabelais marty-laveaux 05.djvu/331

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


FESTU — FEUEILLE

2 7 I

qu’elle y fejioya le ieune The- feus… » II, 86. «… ie vous fejloiray d’vn banquet de Na- zardes… » 103. «… Mali- corne feut de tous fefloyè, falué, & accollé. » 284. «… ilz le fefioierent à grands coups de guanteletz… » 314. « Tabou- rins à nopces font ordinaire- ment battuz : tabourineurs bien feftoyei, battuz iamais. » 324. fefloyee à grands coups de poing… » 325. «… qu’ilz euf- fent à bien le fejloyer… » 439. «… nous fejioya d’vne eftrange façon. Il nous fift quatre Jours confequens ieufner. » III, 12. Voir Délibérer (se).

Festu. «… fe glorifiant veoir vn feflu en l’œil d’aultruy ne void vne groffe fouche laquelle luy poche les deux ceilz. » II, 124.

Feu. « Si croyez que le feu foit le grand maiftre des ars… vous errez… » II, 470. Voir Couper.

— artificiel. Voir Artificiel. Feui, feu\ de joye. «… pre-

uoyant que à fa mort les Iuifz feroient/e« ^ de ioye… » II, 363. « voyant… eftre faits/et^ parmy les rues de Rome… » III, 395. Voir Alosis.

— de ricqueracque. «… le mau fin feu de ricqueracque… vous puiffe entrer au fonde- ment… » I, 218.

— sainct Antoine. «… penfans que le feu faiuâ Antoine les tint aux iambes. » I, 296. «… ce beau père nous veuft il icy faire l’offrande & bai fer fon cul ? Le feu fainâ Antoine le baife. » 298. Voir Ardre, Boyau cullier.

Gens de feu. «… efueiglez vos endormizCyclopes… & lesfai&es boire d’autant. A gens de feu ne f.uih vin efpargner… » II, 261.

Jusques au feu exclusivement. Voir Exclusivement.

Lance à feu, migraine de feu, trombe de feu, nue à feu, etc. «… auec vne migraine de feu fe tint auprès. » I, 338. « Les autres appreftoient… micraines, poli, cercles, & lances à feu… » II, 7. «… fut tant… ietté de mattons, micraines, pot\, & lances à feu… » III, 405. «… fciopes, fufees en canon, pâlies & lances à feu… » 408. «… furent iet- tees dix trombes de feu, canons de fufees, pâlies, mattons. » 409. «… nues à feu pleines d’eftoiles corufcantes… » 413.

Mettre à feu et à sang, à feu. «… doibt à feu incontinent Em- pereurs… & à fang mettre, qu’ilz tranfgrefferont vn iota de fes mandemens. » II, 446. « Là nous eftoit fignifié comme Bac- chus… mettoit tout à feu & à fang. » III, 146. « Bacchus… mettoit tout à feu… » 147. «… mettre eux & la fortereffe à jeu & à fang… » 403.

Mettre le feu. «… defcendez, prenant vne torche allumée, auecques laquelle vous mettre^ le feu dedans toutes les tentes & pauillons… mettes le feu en leurs pouldres… alors que il eut mis le feu par les tentes & pa- uillons… 11 mit le feu en leurs munitions… le feu feut fi foub- dain que il cuida embrazer le pauure Carpalim. » I, 353.

En mettre son doigt au feu. Voir Doigt.

Feueillade, Feuillade, Foei- lade, Fueillade, Feuillée. «… foubz belle feuillade… » II, 263. «… ronfloient fous vnefueillade. » III, 36. «…ban- quetans fouz vne fueillade. » 81. « Preftes à faire en fuci- lade gambades… » 276. Voir Agenseur.

Feueille, Feuiei.le, Feuille,