Page:Rabelais marty-laveaux 05.djvu/69

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


ABHORRER — ABRÉVIATEUR

Abhorrer, Abhorrir. «… eft la caufe pourquoy de tous font huez & abhorrys. » I, 149. « Iceulx fuyez, abhorriffe-… » 384. « Afin que déformais n’abhorre^ l’opi- nion de Platon. » III, 39. «… à fin que les hoftes abhorrais leurs infâmes crachatz, et morueaux, defiftaffent manger des viandes appofées. » 190.

Abisme, Abysme. «… plongeoit es abyfmes & goufïes. » I, 90. «… vn abyfme de fcience. » 257. «… plus toft la terre mon- teroit es cieulx & les haulx cieulx defcendroyent en Yabifme… que… » 322. «… ie me pers… quand ie entre on profond abifme de ce monde ainfi pref- tant, ainfi doibuant. » II, 34. «… la mer commença s’enfler & tumultuer du bas abvfme… » 336. « Les poiffons… fortir il (le ventre) faict du bas abifme… » 472* «… toutes feufîïons tom- bées en abifme auecques Dathan & Abiron. II, 99.

Abnégation (Abnegatio). Dénéga- tion, refus. «… par abnégation de l’vne & l’autre extrémité. » II, 170.

Abcly. «…le genre humain aboly par le déluge Poétique. » II, 47. «… cefte vnique faulte doibt eftre abolie, extainfte… » 205.

Abondance. «… auoit… force langues de beuf fumées, abon- dance de andouilles. » I, 16. «… i’^uray planté de tous biens, auecques la corne d’abondance. » II, 73. « Les cornes que me faifoit ma femme, font cornes d’abondance. » 74.

Abondant (d’), d’abundant, da- bondant. De plus, en outre. « D’abondant en ont chafïourré leur robidilardicque loy Gallus. » I, 17. «… fon feul difciple… m’en a plus dict que n’en de-

mandoys, d’abundant m’a… folu d’aultres doubtes… » 319. «… d’abondant feray grand reti- reur de rentes. » II, 52. «… i’en ay d’abondant afceurance nou- uelle. » 123. « Ceftuy euangile depuys m’auez… réitéré à Paris, & d’abondant lors que nagueres vifitaftez monfeigneur le cardi- nal du Bellay. » 251. «… d’a- bondant ilz m’ont défoncé mon tabourin. » 324. «… voyant vn pourceau… le declaira bien heu- reux en deux qualitez, fcauoir eft qu’il auoit orge à foifon, & d’abondant eftoit en terre. » 337. « Quoy d’abondant} — Iars. » III, ni. « Depuis y font dabon- dant allez les Cardinaux Saluiati & Rodolphe… » III, 342.

Abonder. « Chafcun abonde en fon fens. » II, 42, et III, 116.

Aboth. Officiers de Quinte-essence. III, 73.

Abouchement. «… parolles, pro- pous, abouchemens… » II, 249.

Aboullf. « En fécond fervice :… Des piedz aboulie. » III, 219- 220.

Abourdement. «… de loing voyans les mariniers… bien prions pour leur profpere abour- dement. » II, 106.

Abourder. «… en cefte voftre maifon journellement abourdent gens de toutes pars. » II, 313. « Le vieil Macrobe… demandoit à Pantagruel comment… eftoit abourdè à leur port… » 359. «… arriuaimes près l’ifle de Chaneph. En laquelle a kw^r ne peut la nauf de Pantagruel… » 492.

Abrevement. Abreuvement. « Pé- rennité d’abreuement. » II, 483.

Abréviateur. « Les petarrades des. ..(cripteurs, abbreuiateurs.. . » I, 248-249. «… f(ol) abreuia- teur. » II, i8 ; . «… abreuiaieur