Page:Racine - Les Plaideurs, Barbin, 1669.djvu/18

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée




S C È N E   II
Petit Jean, L’Intimé.
L’INTIMÉ

Dormons. Ay, Petit Jean ! Petit Jean !

PETIT JEAN

Dormons. Ay, Petit Jean ! Petit Jean ! L’Intimé !
Il a déjà bien peur de me voir enrhumé

L’INTIMÉ

Que diable ! ſi matin que fais tu dans la rue ?

PETIT JEAN

Eſt-ce qu’il faut toujours faire le pied de grue ?
Garder toujours un homme, & l’entendre crier ?
Quelle gueule ! Pour moi, je crois qu’il eſt ſorcier.

L’INTIMÉ

Bon !