Page:Racine - Les Plaideurs, Barbin, 1669.djvu/67

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


LÉANDRE

Il faut bien que je l’aille arracher de ces lieux.
Sur votre priſonnier, huiſſier, ayez les yeux.

PETIT JEAN

Ho ! Ho ! Monſieur !

LÉANDRE

Ho ! Ho ! monſieur ! Tais-toi, ſur les yeux de ta tête,
Et ſuis-moi.