Page:Ratisbonne - Au pays des âmes, 1870.djvu/10

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Marcher dans l’air vivant, sous le ciel lumineux !
Au soleil des vivants je veux refaire une ombre !


deuxième ombre.

Je veux revoir les fleurs, le champ clair, le bois sombre
Et l’oiseau qui chantait dans ce charmant décor !


première ombre.

La voix, l’humaine voix, je veux l’entendre encor !


deuxième ombre.

Mourir ! et le printemps venait de dire : Espère !
La vie était si douce !


troisième ombre.

La vie était si douce ! Ah ! mon fils !


première ombre.

La vie était si douce ! Ah ! mon fils ! Ah ! mon père !


deuxième ombre.

J’étais jeune, j’avais tant d’espoir !