Page:Raynaud - La Mêlée symboliste, I, 1918.djvu/196

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Antony Valabrègue : Les petits poèmes parisiens.

Fernand Icres : Les Fauves.

1881. — Victor Hugo : Les Quatre vents de l’Esprit.

Joseph Autran : Œuvres complètes.

Paul Verlaine : Sagesse.

G. Rodenbach : Les Tristesses.

Auguste Dorchain : La Jeunesse pensive.

REVUES. — L’Art moderne (Octave Maus). — La Jeune Belgique.

1882. — Victor Hugo : Torquemada.

Paul Bourget : Les Aveux.

Jean Lorrain : Le Sang des Dieux.

Francis Pittié : Le Roman de la vingtième année.

Laurent Tailhade : Un dizain de sonnets.

Jacques Madeleine : La Richesse de la Muse.

Jean Rameau : Poèmes fantasques.

Robert de la Villehervé : La Chanson des roses.

REVUES. — La Nouvelle Rive Gauche.La vie artistique (Emile Delartie). — Le Chat Noir (R. Salis).

1883. — Joséphin Soulary : Œuvres poétiques.

Ed. Haraucourt : La Légende des sexes.

De Pimodan : Le Coffret de perles noires.

Jean Lorrain : La Forêt bleue.

Maurice Rollinat : Les Névroses.

Gabriel Mourey : Les Voix éparses.

Albert Giraud : Dernières fêtes.

Georges Lorin : Paris-rose.

1884. — Paul Verlaine : Jadis et Naguère.

Ernest Dupuy : Les Parques.

A. Barbier : Poésies posthumes.

Jean Richepin : Les Blasphèmes.