Page:Reclus - L'Homme et la Terre, tome III, Librairie universelle, 1905.djvu/167

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
151
évolution religieuse

prendre le sens de « démon » ou de « monstre ». Et pourtant ces êtres abominables étaient devenus les inspirateurs des livres sacrés et des coutumes religieuses. L’Atharva renferme les dogmes et le cérémonial de plusieurs religions successives et contemporaines, en sorte que les prêtres avaient à leur disposition, pour dominer les fidèles, tous les arguments possibles, même ceux qui se contredisent.

N°241. Plaine d’Attock.
D167- Plaine d’Attock -liv2-ch12.png

Entre Pechaver et l’Indus, au sud d’Attock, se voient encore les traces de l’ancienne route royale. La rivière qui traverse la plaine au nord-ouest de la carte est le Sivat ou Swat dont la vallée forme le pays d’Udyêna ou « Jardin » (Voir page 202).


Les Brahmanes trouvèrent d’autant mieux dans les Veda les bonnes raisons nécessaires et suffisantes à la justification de leur pouvoir qu’à la façon de ceux qui évoquent les dieux dans la prière, ils les firent aussi parler à leur convenance. Devenant la religion triomphante, le brahmanisme absorba les autres cultes et les adopta partiellement, de même que,