Page:Reclus - L'Homme et la Terre, tome III, Librairie universelle, 1905.djvu/234

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
218
l’homme et la terre. — inde

toire vers les origines du monde oriental, elle constate la part d’influence considérable exercée par le groupe de nations que l’on embrasse sous le nom de « Malais », appellation appliquée pour la première fois, dit-on, à des riverains occidentaux de Sumatra.

N° 252. Les deux Java.
D234- Les deux Java -liv2-ch13.png


Actuellement, la plupart des individus que l’on dit appartenir à la race malaise sont sédentaires et agriculteurs, mais, dans presque toutes les îles et péninsules, leurs traditions rappellent qu’ils sont venus d’ailleurs. Leurs voisins prennent très fréquemment le nom ethnique de « Malais » dans le sens de « Vagabonds, Errants, Étrangers ». Une