Page:Reclus - L'Homme et la Terre, tome III, Librairie universelle, 1905.djvu/86

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
68
l’homme et la terre. — orient chinois

merveilleux agriculteurs qui n’ont point d’égaux parmi les peuples, là aussi qu’ils prirent leur équilibre moral, leurs vertus domestiques, leur caractère d’infinie patience, presque d’éternité.

N° 223. Provinces de Chine.
D086- Provinces de Chine -liv2-ch11.png


Le fleuve Bleu ne put avoir sur eux qu’une action d’ordre inférieur : ils étaient déjà formés. Grâce au milieu primitif qui leur avait donné une vie propre, ils avaient appris par des progrès de toute nature à pouvoir se