Page:Reclus - L’Homme et la Terre, tome 1, Librairie Universelle, 1905.djvu/521

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
499
légendes diluviales

montueuses du Caucase. La naissance d’une pareille tradition ne pouvait avoir lieu qu’en des campagnes basses où les pluies viennent se déverser en puissantes nappes et où les fleuves débordent fréquemment, recouvrant l’immensité des plaines, noyant les moissons et rasant les cités.

N° 86. Légendes chaldéennes
D521- Légendes chaldéennes. -L2-Ch 3.jpg

Quelques monts sacrés de la région : 1. Demavend, 2. Sehend, 3. Savalan, 4. Ararat, 5. Argée, 6. Cassius, 7. Hermon, 8. Horeb, 9. Sinaï, 10. Elvend, 11. Tin-tir-ki, « le lieu de l’Arbre de Vie » ; 12. Kufa, sépulture d’Adam ; 13. Eridu, l’histoire de la Création commence par la fondation d’Eridu ; 14. Korna, véritable emplacement de l’Arbre du Bien et du Mal ; 15. Churripak (Tell de Fara), sur un ancien bras de l’Euphrate : le déluge débute par l’inondation de Churripak : 16. Sippar, dans la légende de Bérose, cette ville joue le rôle qui était dévolu à l’antique Churippak du document ninivite ; 17. Damas fournit la terre avec laquelle fut modelé le premier homme ; 18. Vallée de délices, village de Paradisus, et Kadech où suivant la foi musulmane jaillirent les premières eaux du déluge ; 19. Mabog, fente, de rocher par laquelle s’écoulèrent les eaux du déluge.

Dans la Genèse, cette histoire du Déluge est gauchement racontée : le nom de l’arche, tebah, signifie « coffre » et non « vaisseau » ; il n’y est pas question du lancement de l’embarcation, on n’a pas su repro-