Page:Reclus - Le Rhin français.djvu/47

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.




XIV. Que dit le « Wenn Ich der Kaiser wär », c’est-à-dire : Si j’étais l’empereur ?

Il en dit tant que si le sort lui avait donné le rang de César, le monde en aurait souffert autant ou plus que du fatal Guillaume.

Daniel Frymann, l’auteur de ce livre, imprimé en 1912, arrivé à sa cinquième édition, « est plus royaliste que le roi ». Il blâme vertement le Kaiser de n’avoir pas complété le coup d’Agadir par la guerre immédiate : Guerre inexpiable, car, dit-il, « que nous importe que nos actes plaisent ou ne plaisent pas aux autres États. Cela nous