Page:Recueils de pièces imprimées concernant les colonies, 1784 à 1792.djvu/99

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

PROJET

D’UNE CONSTITUTION

GÉNÉRALE-COLONIALE

COMMUNIQUÉ à l’aſſemblée de la Guadeloupe
par un de ſes membres




La révolution qui a changé la face de l’empire français, devoit encore néceſſairement porter dans ſes colonies un nouvel ordre de choſes. Dévoient-elles Rétablir elles-mêmes, ou le recevoir de la nation ? Tout nous aide, aujourd’hui à réſoudre enfin ce problème, ſource intariſſable de diſcuſſions vagues, contradictoires, qui nous ont préſenté ſi ſouvent le tableau d’un ciel variable & couvert, où brilloient d’un côté les éclairs du patriotiſme & où s’amaſſoient de l’autre les nuages fonv bres d’un génie oppoſé. Cependant il falloit prendre un parti, & la colonie n’a point tardé à ſe voir applaudie dans celui qu’elle