Page:René de Pont-Jest - Le Procès des Thugs.djvu/513

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

René de Pont-Jest - Le Procès des Thugs (illustrations).djvu
— James ne peut être sauvé que par une seule personne, mademoiselle. (Page 517.)

par la fille du manufacturier, mais miss Emma lui raconta avec une telle franchise tout ce qui s’était passé, que sir Richard en fut ému et lui accorda ce qu’elle désirait.

Il lui remit un ordre pour le directeur de Newgate, et dans la journée même, une voiture contenant les trois malheureuses femmes, s’arrêta à la porte de la prison, dans Old Bailey.

Mistress Davis et Mary étaient méconnaissables.

La pauvre mère ne voulait pas croire encore que tout cela fût vrai ; elle s’imaginait être la victime d’un songe affreux que la vue de son fils allait dissiper.

Sa fille était brisée tout à la fois par la douleur et par le remords, car elle