Page:René de Pont-Jest - Le Procès des Thugs.djvu/535

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

Moins de deux heures après, la yole était de retour, et, pendant que le fils de M. Berney retournait à Londres, l’Éclair, toute voiles dehors, mettait le cap au sud pour donner dans le Pas-de-Calais.

Trois jours plus tard, le yacht doublait le cap Sainte-Catherine, pointe extrême de l’île de Wight, et venait, à l’entrée de la nuit, se mettre en panne par le travers des Aiguilles.

Le comte et le docteur, visiblement inquiets, étaient tous deux sur la dunette et s’efforçaient d’interroger l’horizon.

Le bâtiment était si près de terre que l’on entendait les vagues déferler sur les roches qui servent de base au phare de l’Ouest.

— Les voici, dit tout à coup Villaréal qui, depuis quelques instants, gardait le silence ; les voici, j’en suis certain. Ce qui les a retardés, c’est que le vent est du sud et qu’ils viennent à rame. J’entends le bruit des avirons.

En effet, moins d’un quart d’heure après, le docteur, bien qu’il fût moins expert que son ami dans les choses de la mer, distingua lui-même une large embarcation qui doublait les Aiguilles et se dirigeait vers l’Éclair.

En vingt coups d’avirons, elle l’atteignit, et bientôt Villaréal serra dans ses bras miss Ada, qui, légère comme une gazelle, avait sauté sur le pont du yacht.

Lady Maury, Saphir et le brave Tom qui accompagnaient la comtesse s’embarquèrent à leur tour. Le canot qui les avait amenés tous quatre vira de bord pour retourner à terre, et l’Éclair, laissant porter, remit le cap au large et disparut dans la nuit.

— Eh bien ! Tom, demanda Villaréal à l’ouvrier, après avoir conduit les trois femmes dans l’appartement qui leur était destiné, quoi de nouveau ?

— Je ne sais que deux choses, monsieur le comte, répondit l’ami de James, c’est que sir Richard Mayne a été très-vivement blâmé de son expédition de Bedford square et que le sémaphore du cap Lizard a signalé ce matin l’entrée en Manche du Duc d’York. Il était en vue de Star pointe à midi. Son pavillon de reconnaissance est un damier blanc et rouge. C’est un grand trois-mâts-barque sans batterie. Il a à bord un million de dollars appartenant à la compagnie, une vingtaine d’hommes d’équipage et un seul passager, le colonel Arthur Maury.

— C’est parfait, tu es un brave serviteur, va te reposer, le reste me regarde.

Le comte accompagna ces mots d’un geste d’amitié et pendant que Tom s’en allait à l’avant tout joyeux, il descendit dans sa cabine pour consulter une carte marine de la Manche, qui était ouverte sur sa table de travail.