Page:Renan - Histoire des origines du christianisme - 6 Eglise chretienne, Levy, 1879.djvu/495

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


langues[1] ; bientôt, cependant, la langue de Rome l’emporta. L’Afrique donna ainsi le premier exemple d’une Église latine. Dans quelques années, une brillante littérature chrétienne se produira dans ce bizarre idiome que le rude génie punique avait tiré, sous la double influence de la barbarie et de la rhétorique, de la langue de Cicéron et de Tacite. Une traduction des écrits de l’Ancien et du Nouveau Testament en ce dialecte énergique[2] répondra aux besoins des nouveaux fidèles, et deviendra pour longtemps la Bible de l’Occident.

  1. Tertullien écrivait dans les deux langues. De corona militis, 6 ; De bapt., 15.
  2. C’est la version connue sous le nom d’Itala Vetus.