Page:Renan - Histoire des origines du christianisme - 6 Eglise chretienne, Levy, 1879.djvu/556

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


l’an 10 de Septime Sévère (de J.-C. 202-203)[1]. Chaque persécution paraissait une confirmation des sombres prophéties qui s’amoncelaient[2]. De toutes ces données confondues, le moyen âge tira le mythe grandiose qui resta, au milieu du christianisme transformé, comme un reste incompris du messianisme primitif.


FIN DE L’ÉGLISE CHRÉTIENNE.
  1. Eusèbe, H. E., VI, 7.
  2. Eusèbe, Ibid.