Page:Revue de métaphysique et de morale - 3.djvu/15

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


REVUE

DE

MÉTAPHYSIQUE ET DE MORALE

DE L’ORIENTATION DE LA MÉTHODE

EN ÉVOLUTIONNISME

La méthode générale de recherche pour les sciences d’observation ne saurait être foncièrement modifiée par l’adoption d’une conception théorique, d’une idée générale directrice, d’une hypothèse acceptée comme fil conducteur. Non, la méthode reste la même au fond, c’est toujours l’observation avec ses lois, avec ses conditions de rigueur, de discernement ; c’est toujours l’enregistrement de faits bien notés dans leurs conditions intrinsèques et extrinsèques, puis judicieusement comparés, rapprochés et réunis dans ce qu’ils présentent de semblable, séparés dans ce qui les distingue, et aboutissant, par voie légitime d’induction et de déduction, à des données plus générales, qui embrassent les faits semblables, et qui permettent de formuler soit des idées générales, soit ce que nous appelons des lois naturelles. Quelle que soit l’hypothèse directrice, quelle que soit la théorie admise par le chercheur, la méthode scientifique reste donc la même comme méthode, comme processus intellectuel ; mais ce qui peut et doit varier, et ce qui varie en effet sous l’influence d’une conception acceptée, c’est l’orientation dans la TOME III. — 1893.