Page:Revue des Deux Mondes - 1830 - tome 1.djvu/480

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
472
CORRESPONDANCE ET NOUVELLES.

pieds au-dessus du niveau de la mer, et lançait d’immenses colonnes d’eau. Une foule de curieux de la ville et des environs affluait tous les jours sur la côte pour observer ce phénomène, qui paraissait ordinairement vers midi, et ne restait visible que pendant environ deux heures. Cette apparition avait attiré tant d’étrangers à Exeter, qu’il était bien difficile d’y trouver à se loger.

D’un autre côté, un monstre marin, d’une forme gigantesque, et qu’on croit être également un serpent de mer, a été vu dernièrement sur la côte de l’île Lewis, la plus grande, et la plus septentrionale des Hébrides. Il a 60 à 80 pieds de longueur, et s’est montré pendant quinze jours dans un bras de mer appelé la baie large (broad bay). On ne l’a jamais vu faire jaillir de l’eau ; il paraissait avoir une crinière comme un cheval, mais plus grande et d’une couleur blanchâtre. Cette dernière circonstance est peut-être l’effet du jour sous lequel on l’a aperçu ; mais cette crinière démontre que ce n’est pas une baleine. On nous assure qu’on prépare une description de ce monstre marin [1].



MANCHESTER. — Chemin de fer, de Cramford et de High Peak. — Ce grand ouvrage, qui traverse les collines du Derbyshire, et ouvrira une communication entre Manchester et les districts de Nottingham, Derby et Leicester, aura 33 milles de longueur, 52 ponts, et deux galeries souterraines. Il est à 1270 pieds au-dessus du niveau de la mer, a coûté 180,000 liv. st. (4,500,000 francs), y compris les machines à vapeur et autres, et sera livré au public au commencement de l’été prochain.



PRUSSE. — Abolition de la corvée et de la dîme. — Les promesses faites aux paysans par le gouvernement prussien pendant le cours de la dernière guerre, pour l’abolition de la

  1. Voir plus bas l’article La Havane.