Page:Revue des Deux Mondes - 1833 - tome 4.djvu/400

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



HISTOIRE BIOGRAPHIQUE


ET CRITIQUE


DE LA LITTERATURE ANGLAISE


DEPUIS CINQUANTE ANS




DEUXI7ME PARTIE - POETES ANGLAIS [1]




COLERIDGE. — Il est des poètes et des hommes de talent dont la réputation s’appuie moins sur des productions achevées que sur la confiance générale qu’inspire leur capacité, sur le crédit littéraire qu’ils ont su acquérir : tel est Samuel Taylor Coleridge. On remarque beaucoup d’inégalités dans ses poèmes ; tantôt de la vigueur et de l’élan, tantôt de la douceur et une grace ravissante ; souvent une moralité haute ; quelquefois de la tendresse et un pathétique naïf. Il aime à semer ses œuvres de sentences morales et de belles pensées, qu’il exprime avec brièveté et

  1. Voyez le numéro du 1er novembre