Page:Revue des Deux Mondes - 1838 - tome 13.djvu/106

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


des employés les renseignemens nécessaires pour un semblable travail. Cependant, le pacha a dit à quelques Européens, et notamment à notre ancien consul-général, que ses revenus s’élevaient à 150 millions de francs. Mais il est certain que c’est là une exagération orientale ; et d’après mes calculs, qui sont le plus exacts que peuvent le comporter les difficultés de l’œuvre, le revenu actuel de l’Égypte ne dépasse pas 78 millions de francs. Il est vrai qu’il y a un excédant des recettes sur les dépenses, et point de dette publique, ce qui permettrait aisément d’organiser un bon système de finances, mais cette idée n’a pas encore atteint sa maturité en Égypte. Il sera difficile de transformer ces deux grands principes qui ont pénétré jusque dans la fibre des Orientaux : « Cache ta bourse et ta femme ; ne prête jamais à intérêt. Quoi qu’il en soit, voici le budget détaillé d’une nation orientale ; c’est un essai, sans doute encore informe ; mais cela pourra donner l’éveil, et engager enfin à porter quelque ordre et quelque lumière dans le chaos financier et monétaire de l’Orient, que l’on peut regarder comme un des principaux obstacles qui s’opposent au progrès des populations dans ces contrées si belles, si fertiles et si favorisées de la nature.


Budget de l’Égypte pour l’année 1250
(10 MAI 1834 – 29 AVRIL 1835)
RECETTES
IMPOTS


Sur les Biens Piastres
Miri, ou impôt foncier (60 et 40 piastres par fessam, selon la qualité des terres) 140,500,000
Droit sur les dattiers (10 à 20 piastres par pied) 10,700,000
Droit sur les successions des propriétés urbaines 300,000
Droit sur les okels, les bazars et les maisons 550,000


Sur les Personnes Piastres
Ferdeh-ourrhous, ou imposition personnelle (3 p. 100 sur les revenus connus ou présumés 37,000,000
Kbarrach, ou droit de capitation des chrétiens et juifs (36, 18 et 9 piastres par tête) 400,000
Droit sur les danseuses, almés, jongleurs et escamoteurs 200,000


Sur les choses et leur transformation Piastres
Droit sur les barques et le poisson 1,700,000
Droit sur le sel 300,000
Droit sur la boucherie, les peaux et graisses 5,000,000
Bénéfices de l’hôtel des monnaies 500,000
Droit sur la fonte de l’argent et des galons pour les orfèvres 225,000