Page:Revue des Deux Mondes - 1880 - tome 37.djvu/767

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


L'EMPIRE DES TSARS
ET LES RUSSES

IX[1].


LE PARTI RÉVOLUTIONNAIRE ET LE NIHILISME.




Les réformes multiples accomplies en Russie durant le règne de l’empereur Alexandre II resteront comme une des plus belles et une des plus grandes entreprises de l’histoire nationale, de l’histoire même de l’Europe. La vie de l’état, la vie du peuple, ont été touchées de tant de côtés divers qu’elles semblaient en devoir être régénérées. L’émancipation du servage n’a été que le prélude de mesures presque aussi vastes qui, par leur réunion, paraissaient devoir rendre méconnaissable la Russie de Pierre le Grand, de Catherine et de Nicolas. Administration, justice, armée, presse, finances même, bien que dans une moindre mesure, rien de ce qui concerne la vie publique n’a échappé à la sollicitude d’un législateur jaloux de tout renouveler. En aucun pays de l’Europe, autant de changemens n’ont été accomplis en une aussi courte période sans l’aide d’une révolution, en aucun pays, autant de changemens n’auraient été possibles.

Un prophète qui eût annoncé d’avance que toutes ces merveilleuses réformes seraient effectuées en moins de vingt ans, en moins

  1. Voyez la Revue du 1er avril, du 15 mai, du 1er août, du 15 novembre, du 15 décembre 1876, du 1er janvier, du 15 juin, du 1er août et du 15 décembre 1877, du 15 juillet, du 15 août, du 14 octobre, du 15 décembre 1878, du 1er mars, du 15 mai, du 1er septembre 1879, du 1er janvier 1880.