Page:Revue des Deux Mondes - 1886 - tome 74.djvu/242

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


d'être achevé; de grosses difficultés paraissent devoir l'entraver longtemps encore.

On sait que le système adopté est celui de l'épuration par le sol, et qu'au dire des ingénieurs de la ville, les essais tentés, sur une grande échelle, à Gennevilliers, ont réussi à souhait. « La ville a cherché des cultivateurs libres, dit M. Mille; elle a fait à ses frais leur éducation, et a trouvé en eux les meilleurs auxiliaires. La plaine de Gennevilliers, avec ses doubles récoltes sur 600 hectares, ses deux cents familles vivant à l'aise malgré de forts loyers et ses 850 vaches laitières, nourries sur ses herbages, peut compter comme l'une des campagnes les plus fécondes du pays. Elle est le point d'appui de l'assainissement de Paris. » N'ais l'épuration des eaux est encore bien incomplète : elle ne porte que sur un quart du débit total des égouts. Pour utiliser la totalité de ces eaux sales, et pour achever l'assainissement de la Seine, la ville réclame aujourd'hui un domaine d'arrosage plus vaste. Le projet comprend un prolongement d'aqueduc de 18 kilomt très, et l'établissement, au bas de la forêt de Saint-Germain, sur les terrains domaniaux d'Achères, d'un régulateur de 1,200 hectares qui permettra de consommer en régie ce que les cultivateurs libres n'auront pas utilisé sur le parcours. Cette demande rencontre une assez vive opposition, fondée principalement sur des considérations d'hygiène : on craint que cette irrigation abondante ne finisse par empoisonner l'air de la contrée, en y développant des miasmes .paludéens. Dans ces circonstances, un livre comme celui que vient de publier M. Mille est d'un haut intérêt. On y trouvera l'historique aussi consciencieux que complet des efforts qui ont été successivement tentés pour améliorer les conditions hygiéniques de notre grande ville. On y trouvera, ce qui est moins connu, la description des systèmes employés avec succès à l'étranger, dans des villes comme Londres, Berlin, Bruxelles; on ne suivra pas sans profit M. Mille dans le récit de ce qu'il a vu par lui-même au cours de ses nombreuses missions en Angleterre, en Italie, en Espagne. On sera ainsi en mesure de se former une opinion motivée sur la question en litige.

LE MOUVEMENT FINANCIER DE LA QUINZAINE.

Un bien vif mouvement de hausse s'est dessiné aussitôt après la liquidation de quinzaine. La hausse ne s'est pas limitée à nos rentes;