Page:Revue des Deux Mondes - 1910 - tome 58.djvu/26

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


« bergerette » lorraine. Excellent « chef de guerre » à la tête des armées, non moins sagace au milieu de la Cour et dans le Conseil !


L’abandon de Jeanne d’Arc s’explique surtout par la médiocrité des esprits et la bassesse des cœurs autour de Charles VII, médiocrité et bassesse qui sont, d’ailleurs, à l’étiage normal de l’humanité. De là vient que l’histoire est, d’ordinaire, un pèlerinage si pénible et si décevant ; les générations piétinent sur le sable ou dans la boue, tant qu’elles n’ont pas rencontré le guide supérieur qui les porte sur les sommets.

Mais le drame si émouvant de cette même histoire tient à ceci que ce guide supérieur, ce surhomme survient toujours, qu’il est d’abord suivi et acclamé, mais qu’il est toujours abandonné de son vivant, qu’il est toujours sacrifié et qu’il n’est enfin consacré et vénéré qu’après sa mort. Je répéterai une observation que je dois à un vieux soldat d’Afrique : aux heures critiques, quand une colonne s’est engagée dans un endroit difficile, les officiers, les chefs galonnés cèdent spontanément le commandement à tel ou tel parmi les hommes de la troupe qui, seul, est capable de tirer tout le monde d’affaire. Le pas franchi, la hiérarchie reprend ses droits et le commandant éphémère rentre dans le rang.

Autour de Charles VII, il y avait les deux types éternels de toute hiérarchie sociale : le favori, l’intrigant La Trémoïlle, et le fonctionnaire Regnault de Chartres. La Trémoïlle, grossier, égoïste, violent, cupide, puisait son influence dans sa caisse. Dans ces crises tragiques, il y a toujours un homme d’argent : l’argent c’est la matière, le lest brutal des choses humaines, seul capable d’entraver l’élan des âmes ardentes et désintéressées.

Regnault de Chartres, c’est le fonctionnaire. Les fonctionnaires de ce rang sont généralement intelligens et appliqués ; mais ils vivent entre deux eaux parce qu’ils se croient indispensables et qu’ils veulent durer. Il y a toujours aussi, dans ces grands drames, un Ponce-Pilate appelé à se prononcer et qui se lave les mains. Regnault de Chartres a été maître, plusieurs fois, du sort de la Pucelle ; un peu plus tard, il eût pu la sauver comme métropolitain de l’évêque de Beauvais. Et c’est cet homme distingué qui a laissé traîner, jusque dans l’histoire, cette lettre adressée par lui aux gens de Reims où il accuse si lourdement la Pucelle, lettre qui l’accable, pour toujours, d’une chape écrasante d’imbécillité.