Page:Revue des Deux Mondes - 1918 - tome 44.djvu/543

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


trouvions, comme peut penser Votre Excellence, et si grande est la compassion que j’ai pour la Duchesse que je voudrais ne l’avoir jamais connue. Mantoue, le 27 juin 1502. »

La catastrophe n’accablait pas seulement les cœurs : elle confondait l’entendement. Le marquis Gonzague grommela, contre Borgia, des imprécations qui durent faire grimacer terriblement son masque de nègre. Quant à Guidobaldo, son premier soin, avant de prendre aucun repos, fut d’écrire au beaufrère de sa sœur, le cardinal de la Rovère une longue lettre où il le mettait au courant de l’étrange aventure. Il insistait sur la neutralité qu’il n’avait jamais cessé d’observer, et sur ce point qu’il n’était en guerre avec personne au moment où son État avait été envahi ; il racontait, par le menu, toutes les péripéties de sa fuite et terminait en disant qu’il avait tout perdu, « sauf sa vie, son pourpoint et sa chemise. »


Il y a une mode pour les thèses historiques, comme pour les chapeaux, et elle obéit à peu près à la même loi, qui est celle de l’alternance et de l’exagération. C’est ainsi qu’après lapériode romantique, où les Borgia furent cités comme des cas de tératologie morale, on a vu paraître toute une école qui, sous couleur de les considérer en fonction de leur époque, les a déclarés normaux et conformes à l’idéal de leurs contemporains. Quelques textes de Machiavel, industrieusement pratiqués, ont concouru à cette étrange opinion. Égorger son frère au cours d’une promenade nocturne, assassiner son beau-frère et le poursuivre blessé, au lit, malgré les larmes de sa sœur, et l’achever, étrangler un jeune prince inoffensif, presque un enfant, auquel on a promis la vie sauve, semer son chemin des cadavres de parens, d’amis, de serviteurs, qu’on a comblés de caresses, ne donner sa parole que pour la violer, ne se réconcilier que pour se venger, ne s’allier que pour trahir : — tout cela, s’il fallait en croire les docteurs de la relativité de la loi morale, aurait paru aux gens du xvie siècle les choses les plus naturelles du monde. Les romantiques ne l’avaient point compris, étant gens de peu d’objectivisme historique et de nerfs trop faciles à secouer : l’école nouvelle témoignerait d’une supériorité politique et d’un llegme transcendant en ne s’émouvant pas pour si peu.

Cette thèse est séduisante, comme tous les paradoxes, mais,