Page:Revue du Pays de Caux n1 mars 1902.djvu/41

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
35
HYGIÈNE ET PROPRETÉ

corps à l’eau froide, vous soyez résolu d’en essayer ; voici ce qu’il vous faudra faire : commencer avec la belle saison et puis, n’interrompre cette pratique sous aucun prétexte, une fois que vous aurez commencé.

Certaines précautions sont à observer :

1° L’eau ne doit pas être à la température du dehors mais à celle de la chambre ;

2° Il faut la faire couler rapidement sur la peau dès qu’on est hors du lit, s’essuyer et se frictionner aussitôt — et s’habiller ;

3° Éviter le lavage près d’une fenêtre ouverte, même en été ;

4° Si la réaction n’est pas assez prompte et assez complète, il est bon de l’aider avec des mouvements de gymnastiques un peu énergiques, accomplis à l’aide d’un bâton que l’on fait passer derrière les épaules, en l’élevant d’abord au-dessus de la tête ou bien auquel on fait toucher terre sans plier les genoux. Quatre à cinq minutes de cet exercice — le plus simple et le plus facile à pratiquer — suffiront à atteindre le but ;

5° Le premier déjeuner doit suivre d’aussi près que possible le lavage.

6° En été surtout, on peut sans inconvénient, se livrer à un second lavage avec l’éponge humide, dans l’après-midi ; mais il ne faut jamais prendre deux bains froids — courts pas plus que prolongés — dans la même journée.

Les adeptes du fameux curé bavarois Kneipp, qui était un partisan par trop enthousiaste de l’eau froide, préconisent la « réaction naturelle ». Ils disent qu’après le lavage, il convient de s’habiller sans s’essuyer de façon à laisser l’eau sécher et s’évaporer sur le corps. Cette pratique est dangereuse ; elle peut réussir aux uns et nuire aux autres, tandis qu’il n’y a jamais d’inconvénient à assurer la réaction en l’aidant.

Vous voilà renseignés, lecteurs, sur cette question primordiale de l’hydrothérapie quotidienne. Allons ! un peu de courage, mettez-vous y, jeunes gens. Si vous saviez les réserves de force, de santé et de bonne humeur que vous y puiserez !


----