Page:Reymond - Bramante et l’Architecture italienne au XVIe siècle, Laurens.djvu/9

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.



BRAMANTE
ET
L’ARCHITECTURE ITALIENNE AU XVIe SIÈCLE






Idées générales[1].

On désigne sous le nom de Renaissance l’influence exercée, à la fin du moyen âge, sur les civilisations modernes par la littérature, la philosophie et les arts antiques. De la nature de cette influence et de l’époque à laquelle elle s’est manifestée, on a longuement discuté : on l’a jugée profonde ou superficielle, heureuse ou néfaste ; on a pu la faire remonter au xive siècle, ou la retarder jusqu’au xvie siècle, et ce sont des points qu’aucun historien, aucun philosophe, aucun critique d’art ne peut négliger. Aujourd’hui, en abordant l’étude de l’âge qui fut le plus grand siècle de la Renaissance, nous devons dire quelle fut son action dans le domaine propre de l’architecture.

L’influence de la Renaissance s’est manifestée dans l’art

  1. Consulter à la fin du livre les tableaux chronologiques des papes, des artistes et des monuments.