Page:Richepin - La Chanson des gueux, 1881.djvu/268

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
231
nous autres gueux

VI

BOUT DE SPLEEN


Sur notre ridicule sphère,
Tous les instants sont dépensés
À des regrets ou des pensers.
Somme toute, mauvaise affaire !

Et voilà pourquoi nous allons
Comme l’on fait un mauvais rêve,
Pourquoi, la vie étant si brève,
Les jours semblent souvent trop longs.