Page:Richepin - La Chanson des gueux, 1881.djvu/327

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
290
la chanson des gueux

Saucisse (moi), loc. adv., moi aussi (calembour).
Sergot, s. m.., sergent de ville.
Sonde (à la) loc. adv., être à la sonde, c’est être sondeur, c’est-à-dire malin, rusé (comme les gabelous sans doute).
Sonne, s. f., police.
Stropiat, s. m., mendiant estropié.
Suer (faire), v. a., saigner, tuer.
Surbine, s. f., surveillance.
Surin, s. m., couteau.


T


Taf, s. m., peur (ne s’emploie qu’avec l’article. Voir frousse).
Tante, s. f., homme qui se prostitue aux hommes.
Tarauder, v. a., percer comme avec un vilebrequin ; tarabuster.
Tarter, v. n., chier.
Tendeur, s. m., homme qui tend, homo salax.
Tézig, nom propre. Toi, transformé en quelqu’un dont on parle à la troisième personne.
Thune, s. f., argent monnayé.
Tire-lire, s. f., estomac ; prison.
Tortorer, v. a., manger.
Trac, s. m., peur, ne s’emploie qu’avec l’article. (Voir frousse et taf.)
Traviole (de), loc. adv., de travers.
Trimard, s. m., grand’route (où l’on trime).
Trombine, s. f., figure camarde.
Trompette, s. m., bouche.
Troquet, s. m., marchand de vins (abrév. de mastroquet).
Trottignole, s. f., pied.
Truc, s. m., persil, accrochage.
Trucher, v. a., mendier.
Truquer, v. n., aller au truc, raccrocher.
Turbin, s. m., travail.
Turbiner, v. a., travailler.
Turne, s. f., logis, garni.


V


Va-trop, s. m., domestique.
Verrac, s. m., verrat.
Viscope, s. m., casquette.
Volant, s. m., oiseau.


Z


Zig, s. m., bon garçon, camarade.
Zingue, s. m., marchand de vins (abrév. de mannezingue).


FIN