Page:Richepin - La Chanson des gueux, 1881.djvu/45

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
8
la chanson des gueux


II

LES PETIOTS


———Ouvrez la porte
Aux petiots qui ont bien froid.
Les petiots claquent des dents.
——Ohé ! ils vous écoutent !
——S’il fait chaud là-dedans,
————Bonnes gens,
——Il fait froid sur la route.

———Ouvrez la porte
Aux petiots qui ont bien faim.
Les petiots claquent des dents.
——Ohé ! il faut qu’ils entrent !
——Vous mangez là-dedans,
————Bonnes gens,
——Eux n’ont rien dans le ventre.

———Ouvrez la porte
Aux petiots qui ont sommeil.
Les petiots claquent des dents.