Page:Richepin - La Mer, 1894.djvu/133

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
121
matelotes


Si bien que la bonne hôtesse,
Le prenant pour moussaillon,
Avec mille politesses
Amena son pavillon.

Largue l’écoute ! Bitte et bosse ! etc

Elle dit : — Je te régale,
Et aussi tes compagnons.
Je vas vous lester la cale ;
Mais gardez votre pognon.

Largue l’écoute ! Bitte et bosse ! etc

C’était bordée et bamboche
Pour tous nos joyeux fistons,
Et sans haler sur nos poches.
Fallait-il répondre non ?

Largue l’écoute ! Bitte et bosse ! etc

Il répond oui d’une haleine,
Celui qui fit la chanson.
La cambuse était si pleine !
Si soif avaient nos garçons !

Largue l’écoute ! Bitte et bosse ! etc

Et quand il reprend sa route,
Rebouclant son pantalon,