Page:Richepin - La Mer, 1894.djvu/141

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
129
matelotes


Chantons aussi la vieille terre !
C’est la maison
Où las du lointain horizon
On repose en propriétaire.
C’est la maison.
Chantons la terre !

Chantons aussi la vieille terre !
Nos chers petits
Auprès de l’âtre y sont blottis.
Quand ils pleurent, son feu fait taire
Nos chers petits.
Chantons la terre !

Chantons aussi la vieille terre !
Elle a des fleurs.
Elle a de gais oiseaux siffleurs
Qui font joyeux le plus austère.
Elle a des fleurs.
Chantons la terre !

Chantons aussi la vieille terre !
Elle a Margot
Qu’on baise à tire-larigot
Sans passer par-devant notaire.
Elle a Margot.
Chantons la terre !