Page:Richer - Anatomie artistique, 1.djvu/111

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
99
MUSCLES DU TRONC ET DU COU.

§ 3. — Région latérale.


Grand dentelé. (Pl. 48, fig. 3 et 4, et pl. 49, fig. 2.)


Insertions : en avant, aux huit premières côtes (face externe) ;

En arrière, au bord spinal de l’omoplate.

Ce muscle très large est situé sur les parties latérales du thorax contre lequel il est directement appliqué dans toute son étendue. La face profonde de l’omoplate repose sur sa partie la plus postérieure. Son insertion aux côtes se fait par huit à neuf digitations suivant une ligne courbe dentée à convexité antérieure. Ces digitations se groupent en plusieurs faisceaux dont le plus important, faisceau radié, s’attache à l’extrémité inférieure du bord spinal de l’omoplate.

Le grand dentelé n’est sous-cutané que dans sa partie la plus antérieure et la plus inférieure. Les quatre dernières digitations apparaissent très nettement sous la peau en avant du bord antérieur du grand dorsal et en arrière des insertions costales du grand oblique. (Voy. pl. 55.)

Bien que profond, le reste du muscle n’en joue pas moins un rôle important dans les formes extérieures, et le faisceau radié fait un relief très apparent au travers du grand dorsal qui le recouvre.

Action. — Le grand dentelé, de concert avec le rhomboïde qui semble le continuer jusqu’à la crête vertébrale, maintient le bord spinal de l’omoplate contre le thorax. Il produit l’élévation en masse de l’épaule. Et par le mouvement de rotation qu’il fait subir à l’omoplate, il concourt à l’élévation du bras.


Article IV. — MUSCLES DE L’ÉPAULE.


Les muscles de l’épaule peuvent être ainsi subdivisés :

1° Muscles qui entourent l’omoplate : sous-scapulaire, sus-épineux, sous-épineux, petit rond, grand rond ;

2° Muscle superficiel : deltoïde.