Page:Rictus - le Cœur populaire, 1920.djvu/99

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page n’a pas encore été corrigée


La Charlotte prie Notre-Dame durant la nuit du Réveillon


Seigneur Jésus, je pense à vous !
Ça m’ prend comm’ ça, gn’y a pas d’offense !
J’ suis mort’ de foid, j’ me quiens pus d’bout,
ce soir encor... j’ai pas eu d’ chance


Ce soir, pardi ! c’est Réveillon :
On n’ voit passer qu’ des rigoleurs ;
j’ gueul’rais « au feu » ou « au voleur »,
qu’ personne il y f’rait attention.