Page:Robiquet - Histoire et Droit.djvu/111

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


104 HISTOIRE.

M. Chassin a déjà donne quatre volumes sur les Élections et les caAte~ de Paris ; M. Monin a étudié ~<a~ de Paris en S~ ; M. Étienne Charavay a reconstitué la liste des membres de l’assemblée électorale parisienne, du 18 novembre n90 au 13 juin 1791 M. Aulard s’est chargé de l’historique de la Société des Jacobins, et son premier volume a paru.

Nous avons nous-même publié récemment une étude documentaire et analytique sur les trois premières Assemblées municipales de Paris, à partir du 14 juillet 89 jusqu’à l’installation de la Commune insurrectionnelle du 10 août 92. C’est un sujet à peu près neuf, car les procès-verbaux de ces assemblées sont ou bien très peu connus ou complètement inédits ; les histoires générales nous laissent à cet égard dans une ignorance presque complète, et bien des gens s’imaginent qu’il n’y a pas eu de Commune à Paris avant la chute de la Royauté. II nous a semblé intéressant de condenser en quelques pages, pour les lecteurs de la Revue, la substance des documents de première main qu’il nous a été possible de réunir. II

L’archevêque de Touipuse, le galant et frivole Loménie. de Brienne, avait en vain essayé, sous les auspices de l’abbé de Vermond et de Marie-Antoinette, d’obtenir du Parlement, par l’intimidation et la violence, l’enregistrement des édits fiscaux destinés à combler le déficit ou à en ajourner l’échéance. Les 1. Le Personnel municipal de Paris pendant la /Muo !!t~cm (période constitutionnelle). 1 yol. gr. in-8 de 686 p. Paris, Quantin, 1890.