Page:Roger-Milès - Catalogue de tableaux modernes de premier ordre, 1897.djvu/49

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


FRANÇAIS- (FRANÇOIS-LOUIS) 37 — La Moisson. L'orage menace au ciel chargé de nuages. A droite, deux paysans sont en train de faucher le blé et de faire des gerbes. Au milieu, suivant un sentier tortueux, un paysan s'avance, monté sur un cheval blanc. A gauche et au fond, un bois et de hautes futaies. L'horizon pèse sur les collines. Signé en bas, à gauche. Toile. Haut., 27 cent.; larg., 40 cent. DE GROUX (HENRI) 38 — Le Chambardement. C'est le grand choc de la société contre la société, le grand soir, l'explosion de toutes les forces comprimées, au nom d'im- mortels principes, — d'éternelles chimères ! — la marée haute de toutes les révoltes, qui veulent le nivellement universel. La vie se prépare aux ruines, les êtres marchent vers une fin, quelle qu'elle soit. Les étoiles sont remplacées par des flammèches ; des maisons, sort la voie hurlante de l'incendie, et par les places publiques, c'est le cortège dément et effroyable de toutes les revendications, de toutes les hontes, de tous les crimes, et peut- être de tous les apostolats et de tous les héroïsmes ! Malheur à ceux qui sont tombés : ils ne se relèveront pas : le torrent qui roule, furieux, sous le regard béat des martyrs portant la palme verte, les entraînera dans sa boue, déchirera leurs entrailles à tous les obstacles surgis... Leur sang fécondera peut-être les sillons de l'avenir. Toile. Haut., 53 cent. ; larg., 65 cent.