Page:Roland Manon - Lettres (1780-1793).djvu/608

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


engage à placer ainsi ses fonds, sous l’appât d’un revenu de six pour cent sans retenues.

Adieu ; j’ai honte de ne vous avoir pas écrit plutôt pour cela ; il y a longtemps que j’en suis chargée, et je l’avais oublié.

Je suis pressée et je ne prends que le temps de vous embrasser de tout mon cœur. Mon bon ami est fort enrhumé ; Eudora l’est aussi ; elle avait tant bu de tisane hier, qu’elle en a pissé au lit le soir ; puis, ne se trouvant pas bien de ce mouillé, elle est venue tout doucement dans mon lit passer la nuit à mes côtés, sans mot dire et en vraie friponne.


187

[À BOSC, À PARIS[1].]
9 avril [1785, — de villefranche].

Maintenant je vous confesserai que j’applaudis à vos connaissances de n’avoir pas voulu s’employer pour d’autres que vous-même, et je leur sais bon gré de penser et d’agir ainsi. Je conçois que votre excellent cœur vous fasse désirer encore, plus de moyens d’être utile à vos amis, mais vous ne devez avoir aucun regret de ceux qui vous manquent. Les vrais amis n’ont pas besoin de preuves de crédit et de pouvoir, pour croire au retour de la tendre amitié qu’ils vous ont vouée. Ces amis gagneront toujours davantage à votre amélioration et perfection individuelle par tous les moyens que l’étude et la philosophie fournissent, qu’à la multiplicité de vos liaisons et à un degré supérieur d’influence dans les affaires : ainsi ne courez pas les dîners et l’ennui pour la chimère de quelques avantages dont il est plus aisé de se passer que se contenter. Si jamais vous vous tourniez du côté de l’ambition, elle croîtrait chez vous avec les succès, et vous dévorerait jusqu’au bout de votre carrière. Me voilà bien en train de moraliser : je suis triste pourtant ; mon Eudora n’est pas tout à fait bien ; son rhume n’augmente pas, mais la toux ressemble à celle qui précède la rougeole ; elle est un peu assoupie et me parut avoir un peu de fièvre hier au soir. Je prends conseil aujourd’hui. Le papa ne va pas mieux ; le rhume a cessé tout à coup de

  1. Bosc, IV, 85 ; Dauban, II, 524.