Page:Rolland - Au-dessus de la mêlée.djvu/111

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


XI

POUR L’EUROPE
UN APPEL DE LA HOLLANDE

aux intellectuels de toutes les nations


Dans un article récent, où je présentais aux lecteurs du Journal de Genève le beau manifeste des intellectuels catalans Pour l’Unité morale de l’Europe, j’annonçais qu’après ces voix du Midi méditerranéen je ferais entendre celles du Nord. Voici, parmi ces dernières, la voix de la Hollande :

Le Nederlandsche Anti-Oorlog Raad (Conseil néerlandais contre la guerre) est l’essai le plus important peut-être qui ait été fait dans ces derniers mois pour grouper les pensées pacifistes. Tout en reconnaissant la valeur des efforts accomplis depuis quelques années en faveur de la paix, le N.A.O.R. est convaincu que « tout ce travail aurait pu être beaucoup plus efficace et même qu’il aurait pu prévenir le désastre actuel, si l’on s’y était mieux appliqué ». Il y a eu défaut de coopération, gaspillage d’énergies, manque de pénétration dans la masse du peuple. Il s’agit de savoir si l’on ne remédiera pas à ce vice intérieur. « La tragédie mondiale de rivalité continuera-telle même dans le mouvement pacifiste, ou cette guerre apprendra-t-elle à ceux qui