Page:Rolland - Par la révolution, la paix.djvu/17

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


ennemies de la vraie paix internationale, contre « la piraterie de la paix », la fausse paix des impérialismes industriels et militaires, — et une suite de discussions sur le pacifisme et le désarmement.

3° Quelques adresses aux intellectuels, pour éclairer leur idéologie et pouf les aider à se libérer de l’idolâtrie nationaliste, qui fut le legs le plus dangereux de la Révolution française.

À l’intérieur de ces trois groupes, je me suis moins soucié de grouper les articles d’après l’ordre chronologique (sauf en ce qui concerne le Congrès d’Amsterdam)[1], que d’après l’ordre logique : car, dans l’espace assez bref où ce livre est enfermé, les idées en discussion ont moins évolué qu’elles ne se sont précisées ; et j’ai jugé préférable de les exposer d’une façon liée, que de les éparpiller au cours des ans.

R. R.

Mars 1935.

  1. Mais on trouvera toujours la date de chacun des articles inscrite en note.