Page:Rosny - Les Xipéhuz, 1888.djvu/65

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.




LIVRE DEUXIÈME





troisième période du livre de bakhoûn


I



Les prêtres, les vieillards et les chefs ont, dans l’émerveillement, écouté mon récit ; et jusqu’au fond des solitudes les coureurs sont allés répéter la bonne nouvelle. Le grand Conseil a ordonné aux guerriers de se réunir à la sixième lune de l’an vingt-deux mille six cent et quarante-neuf, dans la plaine de Mehour-Asar, et les prophètes ont