Page:Rostand - Cyrano de Bergerac.djvu/124

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



Le capucin.

Tout droit, toujours tout droit…Je vais pour vous
Dire mon chapelet jusqu’au grain majuscule.

(Il sort.)


Cyrano.

Bonne chance ! Mes vœux suivent votre cuculle !

(Il redescend vers Christian.)

Scène IX

CYRANO, CHRISTIAN.



Christian.

Obtiens-moi ce baiser !…


Cyrano.

Obtiens-moi ce baiser !…Non !


Christian.

Obtiens-moi ce baiser !…Non !Tôt ou tard…


Cyrano.

Obtiens-moi ce baiser !…Non !Tôt ou tard…C’est vrai !
Il viendra, ce moment de vertige enivré
Où vos bouches iront l’une vers l’autre, à cause
De ta moustache blonde et de sa lèvre rose !

(À lui-même.)

J’aime mieux que ce soit à cause de…

(Bruit de volet qui se rouvrent, Christian se cache sous le balcon.)

Scène X

CYRANO, CHRISTIAN, ROXANE.



Roxane, s’avançant sur le balcon.

J’aime mieux que ce soit à cause de…C’est vous ?
Nous parlions de… de… d’un…


Cyrano.

Nous parlions de… de… d’un…Baiser. Le mot est doux !
Je ne vois pas pourquoi votre lèvre ne l’ose ;
S’il la brûle déjà, que sera-ce la chose ?