Page:Rostand - Cyrano de Bergerac.djvu/9

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page a été validée par deux contributeurs.
9
PREMIER ACTE.

Lignière, bas à Christian.

Ah !…Lignière !Pas encor gris !…Je vous présente ?

(Signe d’assentiment de Christian.)

Baron de Neuvillette.

(Saluts.)


La salle, acclamant l’ascension du premier lustre allumé.

Baron de Neuvillette.Ah !


Cuigy, à Brissaille, en regardant Christian.

Baron de Neuvillette.Ah !La tête est charmante.


Premier marquis, qui a entendu.

Peuh !…


Lignière, présentant à Christian.

Peuh !…Messieurs de Cuigy, de Brissaille…


Christian, s’inclinant.

Peuh !…Messieurs de Cuigy, de Brissaille…Enchanté !…


Premier marquis, au deuxième.

Il est assez joli, mais n’est pas ajusté
Au dernier goût.


Lignière, à Cuigy.

Au dernier goût.Monsieur débarque de Touraine.


Christian.

Oui, je suis à Paris depuis vingt jours à peine.
J’entre aux gardes demain, dans les Cadets.


Premier marquis, regardant les personnes qui entrent dans les loges.

J’entre aux gardes demain, dans les Cadets.Voilà
La présidente Aubry !


La distributrice.

La présidente Aubry !Oranges, lait…


Les violons, s’accordant.

La présidente Aubry !Oranges, lait…La… la…


Cuigy, à Christian, lui désignant la salle qui se garnit.

Du monde !


Christian.

Du monde !Eh ! oui, beaucoup.